jeudi, août 30, 2012

Sur le gaz de schiste | Amicale des Foreurs et des Métiers du Pétrole

À tous ceux qui cherchent un avis documenté sur le sujet, pour faire contrepoids à toutes les aberrations techniques distillées par le "lobby" écologiste et reprises sans vergogne par les médias et les nombreux collectifs "anti gaz de schiste", l'amicale des Foreurs et des Métiers du Pétrole suggère la lecture du texte ci-dessous rédigé par un "vrai" spécialiste de la question, Gérard Medaisko, dont le CV apparaît en fin de texte et dont des liens google sont ici (cliquer).


Les vrais spécialistes du sujet ne sont pas légion en France; pourtant ils sont nombreux, géologues, journalistes, hommes politiques, ministres, etc. qui prétendent tout savoir sur le gaz de schiste, la fracturation hydraulique, la pollution des nappes phréatiques, etc. et qui dispensent leur "pseudo" connaissance dans les médias, dans les parlements français et européens et dans les rencontres publiques qui sont organisées dans nombre de villes et villages.


Une attention toute particulière est portée dans ce texte au film "Gasland" qui constitue pour l'opinion publique "la référence" en la matière.


Lire la suite...
Pour les raisons que j'ai expliquées précédemment, le gaz de schiste est un potentiel énergétique énorme. C'est que la vie produit du carbone depuis 4 milliards d'années et que nous n'avons exploité qu'une infime partie cad. les concentrations de charbon, pétrole et gaz près de la surface.

Lire le texte de Gérard Médaisko.

En savoir plus (mon dossier de suivi).

1 commentaire:

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.