lundi, avril 17, 2017

Réflexions de dernière ligne droite-gauche avant le 23 avril 2017 et le 7 mai. - justpaste.it


Ces trois textes trouvés sur le site "Contrepoints" m'ont paru intéressants à partager.
  1. Pourquoi, lire un programme politique, ne sert à rien (entre promesses électorales et exercice réel du pouvoir)
  2. Mélenchon: vite, une nouvelle constitution! (histoire de nos nombreuses constitutions depuis 1789)
  3. Lettre aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon (une apologie du capitalisme)
Evidemment "Contrepoints" est un affreux site libertaire selon le Décodex du Monde.
Mais le Décodex du Monde ne serait-il pas le nouvel Index de l'église. Pourquoi les journalistes du Monde auraient-ils le monopole de la pertinence, de la vérité et que tous les dissidents de leur pensée - les Crises, le BlogAlupus, RussEurope, seraient-ils suspects ou mis à l'Index du Décodex. Voir la réplique de Jacques Sapir à Raphaël Bacqué à propos de sa mise en cause par cette journaliste du Monde.

Chacun peut et doit exercer son esprit critique, ce que le Décodex incite à faire avec justesse: consulter et croiser les sites,  rechercher des informations contradictoires et construire sa propre vision des choses; je le fais par exemple concernant le 3è, l'apologie du capitalisme:


Le capitalisme est né avec la révolution industrielle commencée en Angleterre dans le Sud du Staffordshire après 1814 fin de la révolution française et Napoléon. Le capitalisme s'est étendu à l'Europe et au monde entier par le colonialisme en 100 ans, mais s'est écrasé en 1914 suivi d'une guerre de 30 ans jusqu'en 1945. Le capitalisme a repris en 1945 et produit les 30 glorieuses, une production et une consommation de masse et une explosion de la population mondiale...  Le capitalisme  s'essouffle  aujourd'hui dans nos pays d'Europe occidentale y compris ses rameaux, dont il est originaire. 
Par la consommation excessive des ressources, par le lien d'égalité  entre la consommation et la production, par la croissance exponentielle indéfiniment de la consommation, le capitalisme tel qu'il est, est voué  a l'effondrement. C'est un système irréformable. Cela n'a marché qu'un temps chez nous, cela ne marchera qu'un temps avec la Chine et les suivants. 
Cinq problèmes majeurs caractérisent le système construit depuis le début de la révolution industrielle et du capitalisme qui l'a permis:
  1. Consommation - production sans cesse croissantes dans une planète aux ressources finies
  2. Distribution (échange) de la production et de la consommation par le moyen de revenus et de salaires donc de l'emploi
  3. Organisation économique et politique du système par les banques et l'état central
  4. Dépendance du système du crédit  bancaire et de la dette sans cesse croissantes
  5. Une crise de confiance dans la durabilité du système.

Malheureusement je ne vois aucun candidat qui tacle ces problèmes; je ne vois que deux extrêmes: le retour à la croissance comme avant par l'innovation, et le renversement de la table. De quoi voter par défaut (mais pour qui?) ou blanc ou s'abstenir.

3 commentaires:

  1. décodex est une information parmi d'autres, utile de toutes façon si elle agace sapir!
    4 candidats de 1° ligne + 1 socialiste en quasi déroute, 3 des 1° ligne sont des vieux chevaux de retour (marine voudra bien m'excuser, son pgm vient de loin) ... reste une interrogation sur le plus jeune, mais c'est lui qui vivra (si les petits cochons ne le mangent pas) le plus longtemps le résultat de son action s'il a l'occasion de la mettre en oeuvre.

    RépondreSupprimer
  2. geneviève Baronmardi, avril 18, 2017

    républicaine et démocrate , je ne peux partager cet article qui inciterait à ne plus réfléchir à ne plus voter et à se comporter comme des veaux

    RépondreSupprimer
  3. décodex est une information parmi d'autres, utile de toutes façon si elle agace sapir!
    4 candidats de 1° ligne + 1 socialiste en quasi déroute, 3 des 1° ligne sont des quasi vieux chevaux de retour (marine voudra bien m'excuser, son pgm vient de loin) ... reste une interrogation sur le plus jeune, mais c'est lui qui vivra (si les petits cochons ne le mangent pas) le plus longtemps le résultat de son action s'il a l'occasion de la mettre en oeuvre.

    RépondreSupprimer

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme mais je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.