samedi, septembre 23, 2017

Tous victimes des pirates de l’attention: Facebook, Apple, Twitter, Instagram, Snapchat et autres...

Merci à LORRAINE DE FOUCHER le Monde pour cet article

 Vous « scrollez » sur Internet depuis une heure alors que vous avez du boulot ? La faute aux « pirates de l’attention », dont la mission diabolique est de capter en permanence votre temps de cerveau disponible.

Cet article a été très compliqué à écrire. Pas seulement à cause des révélations retentissantes qu’il contient, mais parce que mon attention a sans cesse été détournée. Par mon chat Facebook qui clignote. Mon ­portable qui m’annonce un texto dont la lecture ne saurait souffrir un instant de plus. Ah tiens !, cette vidéo sur Twitter, il faut absolument que je la voie. Et que se passe-t-il sur Instagram en ce moment ? Vous-même, qui avez commencé à lire ce paragraphe, voyez déjà votre concentration se fragiliser. Accrochez-vous, nous sommes tous victimes des ­pirates de l’attention. Suite...

La question de la transition énergétique est-elle bien posée dans les débats actuels?


Source: Académie des sciences 19 avril 2017


La question de la transition énergétique est désormais une question majeure, en raison de la nécessité de maitriser nos émissions de gaz à effet de serre et de réduire notre dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles (pétrole, gaz, charbon) qui alourdit notre balance commerciale. Cela devrait nous conduire à changer de façon substantielle nos modes de production et de consommation énergétique (transport électrique, isolation des bâtiments, numérisation de la consommation individuelle etc.).

Et pourtant cette question ne nous semble pas traitée dans les débats actuels en prenant la pleine mesure du problème. En réalité les programmes en matière de politique énergétique devraient mieux tenir compte des contraintes physiques, technologiques et économiques. Dans l’état actuel du débat, nos concitoyens pourraient être conduits à penser qu’il serait possible de développer   massivement   les   énergies   renouvelables   comme   moyen   de décarbonation du système en le débarrassant à la fois des énergies fossiles et du nucléaire. Nous voulons ici rappeler un certain nombre de vérités. Lire la suite...

A propos de développement économique - sa relation avec la thermodynamique.


Cette vidéo de François Roddier, physicien et astronome,  nous dévoile par un grand écart, la relation de la thermodynamique avec l'économie.  Tout change, tout se développe, atteint maturité, décline et meurt (avis aux transhumanistes!).... sauf l'énergie, le seul invariant de l'univers.... Passionnant et qui éclaire la société de demain que nous devons anticiper en nous adaptant aux enjeux en cours.

vendredi, septembre 22, 2017

L’Etat supprime les aides au maintien de l’agriculture bio



Un étal de marché à Caen.source lemonde.fr

Le ministre de l’agriculture recentre les aides sur le soutien aux nouveaux producteurs, provoquant l’incompréhension de la filière.


Stéphane Travert se savait attendu. En visite au salon Tech Bio, à Bourg-lès-Valence, dans la Drôme, mercredi 20 septembre, le ministre de l’agriculture a livré son projet pour l’agriculture biologique en France. En l’occurrence, il a annoncé que l’Etat se désengageait des aides au maintien, une part des soutiens versés aux agriculteurs souhaitant s’engager dans la voie d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement.

Ordonnances loi travail; signées aujourd'hui veille du 23 septembre de Mélenchon

entreprise.news par Eric Verhaeghe

Ordonnances: 94% des entreprises vont enfin pouvoir négocier des accords!

94% des entreprises vont enfin pouvoir négocier des accords! Par une étrange ironie de l'histoire, facilitée il faut le dire par le vide politique de la majorité parlementaire, cette révolution majeure à laquelle Emmanuel Macron attachera indéfectiblement son nom passe pour une régression sociale.
La France est probablement le seul pays industrialisé où le développement de la négociation avec les salariés est vécu comme une manoeuvre obscurantiste alors que, dans de nombreux endroits du monde, cette possibilité fait rêver. Il faut vraiment détester ses entreprises et ses entrepreneurs pour croire que négocier avec eux ou en leur sein soit toxique.

lundi, septembre 18, 2017

Introduction à la collapsologie : déclin ou effondrement ? – Par Grégoire Chamba

« Selon les scientifiques, il existe un large consensus sur deux traits communs aux civilisations qui se sont effondrées : elles souffraient toutes d’un orgueil démesuré et d’un excès de confiance en elles. Elles étaient convaincues de leur capacité inébranlable à relever tous les défis qui se présenteraient à elles et estimaient que les signes croissants de leur faiblesse pouvaient être ignorés en raison de leur caractère pessimiste ». – Jeremy Grantham, 2013. Investisseur, cofondateur d’un des plus grands fonds de gestion d’actifs de la planète (Grantham, Mayo, & van Otterloo).
Alors que notre monde est de plus en plus VICA[1] (volatil, incertain, complexe et ambigu) et que la sonnette d’alarme est tirée de plus en plus souvent par la communauté scientifique, sera-t-il possible de maintenir notre mode de vie actuel ? Dans cet article, il s’agira de poser les bases d’une réflexion pragmatique en exposant lucidement les faits. Ce texte se veut réaliste, au prix du sacrifice de quelques illusions. Suite...
Source Adrastia

 Plus: 

Facebook trop c'est trop et c'est mauvais pour la santé! en faire usage modéré et se déconnecter!


It’s pretty well accepted that social media is a serious time suck. (In fact, here are six ways that it ruins your life.) You log into Facebook with the best of intentions, and come out an hour later having consumed more information than anyone ever should about poop memes and the sweet new sports car your old high school buddy just bought.

When you finally return to the land of the living, it’s easy to feel a little off. And now, new research published in the American Journal of Epidemiology has found you’re not alone.

La destruction de l’environnement est-elle une condition de la croissance ?

Des études alarmantes sur la dégradation de la biodiversité ne suscitent aucune réaction à la hauteur des enjeux. Peut-être parce que cette destruction de la nature pourrait doper la croissance, estime dans sa chronique Stéphane Foucart, journaliste au « Monde ». Stéphane Foucart...  Suite...

dimanche, septembre 17, 2017

Albert Jacquard ou l'apprentissage du bon sens dans cette vidéo


Un homme formidable!

Labour ou non labour? comprendre les techniques culturales sans labour TCSL

J'ai vu ce matin un champ labouré pour mise en culture.   Quelles sont les vertus du non labour?

Les techniques culturales sans labour (TCSL) se développent en France, plus particulièrement ces dernières années : 35 % des surfaces en grandes cultures sont conduites en non labour selon les données de l’année 2005 et cette proportion atteint 45 % pour le blé et le colza.
Pourquoi un tel engouement ? La réduction du temps de travail que permet la suppression du labour est une motivation forte, de même que les économies sur les coûts de mécanisation. Ces deux paramètres pèsent très fort sur le choix des agriculteurs de ne plus recourir au labour dans un contexte d’augmentation des surfaces par exploitation. Pour autant, nombre de producteurs n’ont pas délaissé la charrue complètement mais on ne sait pas dans quelle proportion. Ils ne s’interdisent pas de retourner leur sol à nouveau si les conditions l’exigent  : sols tassés, graminées devenues incontrôlables… Un état des lieux sur les impacts environnementaux des TCSL vient d’être réalisé. Suite...

  1. Labour ou non labour
  2. Vers de terre 
  3. videos Lydie et Claude Bourguignon 
 

vendredi, septembre 15, 2017

Alerte: Peuples de l'Omo et du lac Turkana

Les populations archaïques qui vivent aux abords du lac Turkana à l'extrêmité sud du grand rift de l'Est de l'Afrique sont menacées d'extinction (*). Un troisième grand barrage hydroélectrique a été mis en service en 2016 sur le fleuve Omo qui alimente ce grand lac  désertique, sans autre exutoire que l'évaporation.  Ces infrastructures sont construites par l'Ethiopie, pays d'Afrique en pleine expansion mais venant de très loin.
(*) une population d'environ 200000 organisés en nombreuses tribus.

L'OCDE pointe les maux endémiques de la France.... comme la Cour des Comptes.

La France pourra-t-elle durablement maintenir des dépenses publiques, dont des dépenses de sécurité sociale, record dans le monde industrialisé sans renoncer à la croissance? L'OCDE en doute et ne s'en cache pas.

La France est le pays qui consacre la plus grande partie de sa richesse aux dépenses publiques. Cette socialisation de la richesse privée est essentiellement due à deux facteurs. D'une part, la masse salariale de la fonction publique représente près de 13 points de PIB en 2016 (5.3 points de plus qu'en Allemagne). D'autre part, les dépenses de retraite représentent plus de 14 points de PIB (quatre points de plus qu'en Allemagne).  Trop de fonctionnaires, trop de mutualisation des retraites, la France se met en position délicate... Voir ces tableaux page 8.

5.5 millions de fonctionnaires, 6.6 millions d'actifs en sous emploi  dont 2.5 millions de chômeurs catégorie A....  11.7 million d'inactifs, sur une population active de 28.6 millions    Lire la suite...