Saturday, October 22, 2016

Voici mon contrat présidentiel Bruno Le Maire


 Voici le contrat que je veux passer avec vous pour le prochain quinquennat.
Pourquoi ce contrat de 1 012 pages ? Parce que les Français en ont assez de ces politiques qui développent leurs grandes idées pour la France la main sur le cœur et ne font rien une fois au pouvoir.
Il vient de quatre ans de déplacements, de milliers de rencontres avec les Françaises et les Français, de milliers de discussions dans des entreprises, des écoles, des hôpitaux, des exploitations agricoles, des associations, il vient de visites dans les outre-mer, dans les ports, dans les villes, dans les petites communes rurales ou en périphérie des grandes agglomérations.
Ce contrat vient de vos observations, de vos colères contre les injustices de notre société, de votre lassitude devant la complexité croissante des procédures et la lourdeur des impôts, du sentiment que le travail ne paie plus et que le mérite a disparu au profit des titres, des avantages acquis et des privilèges. Il vient de vos craintes devant une société de plus marquée par le risque du terrorisme et par une insécurité grandissante au quotidien. Il vient de votre inquiétude pour vos enfants, qui ne trouvent pas de travail, ou pour vos parents, qui vont sans soutien vers la dépendance. Il vient de votre espoir que quelque chose encore est possible.  Lire la Suite...

Le contrat au format pdf avec ses 1012 pages.

No comments:

Post a Comment

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.